Europe : mic mac homophobe


L'élection des présidents de commission au nouveau Parlement européen de Strasbourg, il y a deux semaines, a donné lieu à un troc homophobe passé inaperçu.

Le Parti Socialiste Européen (groupe dans lequel les socialistes français sont majoritaires) a échangé la nomination de la députée européenne française socialiste Pervenche Berès à la présidence de la commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen contre la nomination d'une députée slovaque de droite à la présidence de la commission des droits de la femme et de l'égalité des genres. L'affaire serait banalement politicienne si la nouvelle présidente slovaque, Anna Zaborska, n'était connue dans son pays pour ses positions anti-avortement et ses déclarations anti-homosexuelles. Les socialistes ont privilégié la défense d'un titre plutôt que leurs principes. Pas très glorieux.

Jfl, mis en ligne le 12/08/04.
Source : e-llico